Les braqueurs changent de fusils d’épaules…

Publié le par Geoffroy, Bloggeur UMP

La loi du plus fort est une loi immuable…
Les banques et les fourgons renforcent toujours plus leur sécurité, ce qui oblige les braqueurs à sortir le lance-roquette pour des sommes dérisoires. Avant la moyenne d’un braquage de ce type était de 70.000€, aujourd’hui elle est à peine de 15.000€ ! Conséquence directe, le risque étant grand par rapport au butin possible, les braquages de banques ont baissé de 37,6%, ceux des fourgons de 40%.
Mais est-ce que ces criminels se mettent au vert pour autant ? Pas le moins du monde (exception de ceux en prison… ;)), ils vont attaquer plus faible ! Ainsi, on constatera une augmentation des attaques des commerçants, peu protégé, qui ne connaissent rien en la sécurité… On a donc une hausse de 5,7% des braquages dans les commerces de proximité, de 24,8% dans les grandes surfaces, de 3,7% dans une poste et de 52, 3% dans les bijouteries !
Le top en termes d’augmentation, les trésors publics avec 180% de braquage en plus !
Le fait le plus marquant, non présent dans les chiffres est la baisse du grand banditisme et l’apparition de bandits « amateurs », qui compensent leur amateurisme en étant bien plus violent…
Notons également la baisse de 16,60% des braquages de particuliers sur la voie publique et de 6,9% dans leur domicile.
Pour finir, une étude sur 205 braqueurs révèle que :
20% ont moins de 20 ans.
94% sont français.
11% était chômeur.
11% était employé.
6% était ouvriers.
8% était lycéens ou étudiants.
Les braqueurs appartiennent à toutes la société, notons que sur cette « échantillon », figurait même un chef d’entreprise ! Braquait-il ses concurrents ? ;)
 
Src : Le Figaro

Publié dans Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Attention aux mots que tu utilises! Autant ton article est bien construit, autant parler de somme "dérisoires" en référence à 15000 euros, semble déplacé.Rapelle toi que 15000 euros, c'est loin d'être dérisoire pour l'immense majorité des français. (ceci explique cela)
Répondre
G
15.000€, soit environ un an de SMIC…Une très jolie somme pour beaucoup d’entre nous (moi y compris).Cependant, cette somme est une moyenne des sommes lors de braquage !Ce qui veut dire que de nombreux braquages se font pour des sommes inférieures… :( Alors certes, 15.000€ c’est une somme coquette, voir une fortune pour certains… Mais je la trouve tellement dérisoire au vu des risques pris par les braqueurs. Et je pense que la majorité des français le pense aussi. Sinon, le nombre de braquages exploserait ! ;)   Parlons un peu de l’actualité sur les braquages. Des malfaiteurs qui ont tenté de commettre un vol à main armée ont blessé un policier à la tête par arme à feu (un fusil à pompe) lors d'un échange de tirs sur l'autoroute A6…  Dans le 19ème arrondissement de Paris, une jeune fille et un jeune homme âgé de 21 ans forçait des personnes âgées à retirer de l’argent… Une vingtaine de braquage (10 les ont déjà identifié…) pour des montants allant jusqu'à 2 500 euros … Celle qui les a fait prendre avec flagrant délit était une dame de 76 ans qui a du retirer 800 euros…  15.000 €… C’est l’argent qu’avait besoin ce futur chef d’entreprise (44 ans) pour ouvrir son commerce de traiteur, sandwicherie, friterie et salon de thé…Qu’a-t-il décidé, plutôt que de le trouver légalement ? Braquer le Lidl du quartier République (île de Nantes)… Oubliant qu’en entrant dans cette optique, si son braquage avait réussis il aurait pu être pris pour cible par des « collègues »…Lors de son braquage raté datant du 30 mai 2006, ils avaient menacé deux caissières à l’aide d’un pistolet automatique vide…Notons que cet ex-futur chef d’entreprise avait un casier judiciaire comportant quelques faits de délinquances, comme cette condamnation à 22 ans pour «vol avec arme», puis «vol avec arme et séquestration» à 29 ans. Il sera condamné à quinze ans de réclusion criminelle. Il sortira de prison en 2002…